soyez incollable sur l’univers de la bière
à travers un voyage dans le temps

Apprenez toutes les subtilités de la bière en voyageant
à travers les époques et découvrez toutes les dates marquantes
de l’histoire de la bière

LES PREMIÈRES TRACES

La bière est une des boissons alcoolisées les plus anciennes
et remonte très loin dans l’histoire de l’humanité.
Les Sumériens l’ont probablement découvert il y a environ 8 000 ans,
époque à laquelle apparait l’agriculture, sur le territoire de la Syrie actuelle. Ces peuples auraient laissé des grains dans une amphore d’eau qui aurait fait fermenter le liquide. Une déesse, Ninkasi (« celle qui remplit la bouche »), est née, son adoration produit une sensation grisante..

Les sables d’orient

Des vestiges de bière remontent à une période allant d’environ
3 500 à 2 900 avant J.C. En Mésopotamie, des écrits témoignent d’environ 20 types de bières courantes en l’an 3 000 avant Jésus Christ. On sait que les Egyptiens étaient de grands amateurs de bières et en consommaient à, presque, pour toutes les occasions. Brassées par des femmes, c’était une boisson couramment offerte aux dieux et utilisée comme monnaie d’échange.

Europe centrale

La bière était connue en Europe dès le 3e siècle avant J. C.
C’est ce que des fouilles archéologiques dans des tombeaux dans
l’ouest du Danemark ont mis à jour. Contrairement à l’hydromel, la bière était bon marché car on n’y ajoutait pas du tout de miel. Le miel était à cette époque le seul produit sucrant et dont l’approvisionnement était, par le fait, complexe et onéreux.

ANTIQUITE AVEC LES GRECS ET LES ROMAINS

Dans la Grèce Antique les Grecs et les Romains, grands amateurs de
vin, ne s’y intéressent guère car la considère comme la boisson du pauvre. Pour les Gaulois et les peuples du nord, la bière ou Cervisia
(en l’honneur de Cérès, la déesse des moissons) est bue à toutes les occasions. Les Gaulois inventent le tonneau qui permet de mieux contrôler la fermentation et le stockage du liquide.

Moyen age

Il semblerait que les premiers monastères brassant de la bière, qui
n’était encore que de la cervoise, soient apparu au début du VIIème siècle. C’est charlemagne qui développe ensuite la boisson en obligeant chaque monastère à disposer d’une brasserie et en regroupant les brasseurs en corporations, afin de taxer les volumes de « la boisson du peuple ». Le houblon, bien que cultivé dès le 8e siècle, ne jouait qu’un petit rôle dans la production de bière, les cervoises de l’époque étaient mélangées avec des herbes ou des épices, elles étaient troubles, légèrement sucrées et se conservaient peu. C’est l’abbesse Hildegarde de Bingen, au XIIème siècle, qui mentionne pour la première fois les vertus conservatrices du houblon dans les boissons. Le terme de brasseur quant à lui, apparait en Flandre vers la même époque.

Renaissance

Bien que la production de bière à proprement parlé ne se développe qu’aux alentour du début du XIIIème siècle, il n’apparaît officiellement qu’en 1489 dans le statut des brasseurs de Paris. A cette époque, de nombreux changements sont effectués, la bière ne peux être produite que par des maîtres brasseurs et des gardes jurés sont chargés de contrôler les liquides et de valider, ou non, leur commercialisation en apposant leurs sceaux sur les barils.

LE REINHEITSGEBOT

(« Loi sur la loi sur la pureté de la bière ») est la plus vieille loi
alimentaire européenne , puisqu’elle date du 23 avril 1516. Elle fut promulguée par le duc Guillaume IV de Bavière. Selon elle, le brassage de la bière devait être fait uniquement avec de l’orge, de l’eau, du houblon. Aujourd’hui, on adjoint à ces ingrédients la levure, inconnue à l’époque et qui ne pouvait pas, logiquement apparaitre dans cette loi. On parle donc aujourd’hui des quatre ingrédients de la bière.

XVIIEME SIECLE

Après la révolution française, avec l’abolition des privilèges, les biens de nombreuses abbayes sont redistribués, la tradition française des bières d’abbayes se perd et les nombreuses pénuries empêchent les Français de produire de la bière en quantité suffisantes pour tout le peuple. En consommer devient alors un luxe

XXEME SIECLE

En 1903, la France compte plus de 3000 brasseries, mais avec le début
de l’industrialisation et la seconde révolution industrielle la production de bière se modernise et s’automatise, les brasseries se rachètent, les bières s’exportent, et la diversité des types de bière en prend un coup.
Si bien qu’au début des années 90 le nombre de brasseries actives en France dépasse à peine la cinquantaine. Par ailleurs les guerres à répétition sur le territoire européen causent de nombreuses pertes matérielles mais surtout humaines. Le monde brassicole européen, continental, en soufre, tout comme le marché outre-Atlantique, mais celui-ci pour des raisons différentes.

PROHIBITION

Le marché de la bière fut extrêmement transformé par la prohibition américaine entre 1919 et 1933. Alors qu’il existait plusieurs centaines de brasseries avant la prohibition en Amérique, ce chiffre chuta jusqu’en 1933 à quelques douzaines. Seules quelques grandes brasseries influentes survécurent et tentèrent d’étendre leur influence après 1933. Il s’ensuivit une première vague de consolidation qui mena en grande partie vers une dominance du marché américain de la bière par des bières légères de type Lager sans caractère

(MICRO)BRASSERIES

Depuis les années 1990, il existe un mouvement vers une reconnaissance des (micro)brasseries locales. Le nombre de brasseries en France est passé d’environ 120 brasseries en 1998 au nombre imposant de près de 1400 à la fin 2018. C’est le renouveau de la bière, les brasseries se spécialisent dans le local, les consommateurs se cultivent et l’intérêt pour l’or jaune se manifeste de nouveau. Les enjeux de ce marché sont aujourd’hui la spécificité, la localité et la durabilité.

Dans ce même univers
découvrez aussi

L'art de la dégustation

Découvrez dans notre rubrique tout l’art de la dégustation brassicole grâce à nos astuces et nos conseils pour choisir à la fois le bon verre de dégustation mais aussi en apprenant les bons accords mets-bière

Découvrez toutes nos bières

+ de 20 marques de bières à découvrir, de la bière blanche aromatique à la rousse tout en rondeur. Accéder à chaque univers de nos bières et apprenez les orIgines de vos marques préférées